Merci de patienter...
Accueil ActualitésCombattre le tabagisme avec l’hypnose : stratégies...

Combattre le tabagisme avec l’hypnose : stratégies et bénéfices pour une vie sans cigarette

Combattre le tabagisme avec l’hypnose : stratégies et bénéfices pour une vie sans cigarette

Milton Erickson (1901-1980) est un psychiatre et psychologue américain. Ce dernier est considéré comme l’initiateur des thérapies brèves. Son approche innovante repose sur la conviction que le patient possède en lui un réservoir de ressources inconscientes pour répondre de manière appropriée aux situations qu'il rencontre.

Ainsi, grâce aux nombreux outils à disposition du thérapeute, ce dernier devient un accompagnateur dans le processus du changement et de l’apprentissage souhaité par la personne qui le consulte.

Chacun d’entre nous rentre en hypnose plusieurs fois par jour soit environ toutes les 90 minutes. Ne vous est-il pas arrivé de conduire depuis quelques minutes sans être capable de décrire le chemin pas lequel vous êtes passé, sans pour autant avoir fait une sortie de route ? Vous étiez ailleurs, distrait.

À l’inverse, repensez à la dernière fois où vous étiez absorbé par un livre ou un film, et que la notion du temps s’est effacée. Vous étiez hyper concentré.

Dans ces deux exemples, soit distrait ou hyper concentré, vous étiez dans un état modifié de conscience, que l'on appelle « autohypnose ».

C’est ce que l’on reproduit au sein du cabinet avec le thérapeute.

L’objectif de l’hypnose

L’objectif de l’hypnose est de vous faire atteindre un état de calme profond, de sécurité où pourront être suggérés vos objectifs de sevrage tabagique 

Utilisant le principe de suggestion, l’hypnose consiste à vous aider à trouver dans votre inconscient les ressources dont vous avez besoin pour vous libérer du tabac. L’hypnose, c’est un peu comme faire un rêve en étant réveillé. Mais un rêve spécial dont on choisit tous les détails de l’histoire. 

L’hypnose, qui va agir notamment sur la dépendance comportementale au tabac comme allumer une cigarette par réflexe, en prenant un café, en soirée, pour se concentrer. Vous allez adopter le comportement souhaité de manière automatique. 

L’hypnose va agir comme une reprise de contrôle. C’est comme une reprogrammation intérieure où la personne comprend qu’elle peut faire autrement. 

Le chemin est modifié. « Je fume pour passer une bonne soirée entre amis » en « je peux passer une bonne soirée entre amis sans fumer ». La personne sait que c’est vrai car autour d’elle des amis passent une bonne soirée sans fumer. 

Sachez qu’il peut y avoir un délai de quelques jours entre la séance d’hypnose et la concrétisation de votre objectif d’arrêt du tabac. Votre inconscient va classer, trier mettre en place les modifications que vous souhaitez.

La motivation est essentielle pour la réussite de votre objectif. Si vous y allez à « reculons » en vous disant « je vais faire plaisir à X en arrêtant de fumer » et qu’au fond de vous vous n’avez pas envie cela ne fonctionnera pas ! Votre inconscient n’ira pas à l’encontre de vos envies.

Le nombre de séances varient d’un individu à l’autre mais en général 2 à 3 séances suffisent pour respirer à plein poumons un air pur sans nicotine.

Conclusion

Partez grâce à l’hypnose dans votre imaginaire en vue de changer votre rapport à la cigarette et ainsi vous sentir plus libre. Modifiez votre regard par rapport à cette addiction.

Ce qui est important ce n’est pas d’y penser mais comment vous y penser. C’est ce qui être travaillé en hypnose. Le fait de prendre une cigarette ne va pas vous permettre de passer une meilleure journée et de résoudre vos problèmes sereinement. 

Pensez-vous que vous allez conseiller à vos enfants de fumer pour résoudre un problème de maths en toute tranquillité ?