Merci de patienter...
Accueil ActualitésAméliorer ses performances sportives grâce à la...

Améliorer ses performances sportives grâce à la sophrologie

Découvrez comment la sophrologie appliquée au sport aide les sportifs à atteindre leurs objectifs et se dépasser.

Améliorer ses performances sportives grâce à la sophrologie

Pour parvenir à un niveau élevé et améliorer leurs performances, de nombreux sportifs ont recours à la sophrologie. Elle s’adresse aussi bien aux sportifs de haut niveau comme ceux présents aux JO comme aux amateurs.

Chaque sportif est soumis au stress et sait combien l'excès de stress peut quelques fois lui faire perdre ses moyens et faire basculer le cours des événements.

Un mental de gagnant fait toute la différence. Motivation, concentration, maîtrise du stress, confiance en soi sont en effet la clé de la réussite.

Avec la sophrologie, le sportif va être en mesure de modifier son comportement et de changer ses schémas négatifs inconscients. 

La sophrologie aide aussi à canaliser ses émotions et son ressenti au sujet de la douleur. Elle est de plus en plus sollicitée pour ses bienfaits grâce à des techniques psychocorporelles, permettant d’en atténuer l’intensité et de remplacer la souffrance par des pensées positives.

Le sophrologue élabore donc un programme d'entraînement mental personnel pour le sportif en se concentrant en général sur trois axes qui sont la préparation en amont, l’accompagnement pendant l’épreuve, le suivi, après la compétition.

La sophrologie présente ainsi plusieurs intérêts pour le sportif qui doit accomplir des actions et des gestes très précis dans des conditions stressantes. L’utilisation de nombreux exercices de Sophrologie avant un événement important aide à se concentrer et à tirer le meilleur parti de ses ressources physiques.

Méthode exclusivement verbale et non tactile, la sophrologie emploie un ensemble de techniques qui vont à la fois agir sur le corps et sur le mental. Elle combine des exercices qui travaillent à la fois sur la respiration, la décontraction musculaire et l’imagerie mentale (ou visualisation). Elle permet de retrouver un équilibre entre les émotions, les pensées et les comportements, mais aussi à optimiser ses possibilités et vaincre ses angoisses.

Voici un exemple d’exercice, « l’exercice du karaté » donné en séance avec le choix entre 2 options d’actions :

  • Evacuer et pulvériser vos tensions, pensées négatives…
  • Ciblé et atteindre un but, un objectif…

Debout ou assis, fermez les yeux et commencez par respirer calmement par le ventre (à répéter 3 fois). 

Ouvrez les yeux et installer vos pieds parallèles écartés de la largeur du bassin, avec un dos bien droit, des épaules relâchées et une tête droite.

Montez lentement vos 2 bras à l’horizontal devant vous.

Puis fermez le poing droit et amenez doucement le point à votre épaule, coude en arrière… (comme le mouvement d’un arc avec une flèche).

Prenez une inspiration, bloquer l’air et serrez très fort le poing,

Puis lancer le bras droit devant vous en desserrant le poing et en soufflant fortement par la bouche et imaginer soit (évacuer et chasser vos tensions ou atteindre avec détermination votre cible, l’objectif.)

Sentez votre bras qui s’étire au maximum, puis relâcher les bras le long du corps, mains ouvertes.

Prenez quelques instants pour ressentir vos sensations corporelles.

Respirez normalement, puis refaites 2 fois ce mouvement à droite

Ensuite refaites le même exercice avec le bras gauche, (à répéter 3 fois).

Prendre conscience du soulagement.

Pour finir refaire ce mouvement du karaté avec les deux bras simultanément (à répéter 1 fois).

Sentez le calme la détente en vous, libérer vos tensions physiques et mentales, atteignez vos objectifs… 

La faculté de concentration dans l'ici et maintenant, développée par la sophrologie, va permettre au sportif de ne plus être dispersé par des pensées parasites ou des éléments extérieurs perturbateurs. 

Le travail de confiance en soi va désamorcer les stratégies inconscientes d'échec, la motivation du sportif pourra alors exprimer son plein potentiel. 

Après l’épreuve sportive, en phase de récupération, le sportif grâce aux outils donnés en amont pourra prendre du recul plus facilement par rapport  au résultat et maintenir son objectif d’améliorer ses performances pour continuer à progresser dans sa discipline. Il peut également apprendre à travailler sur la récupération, y compris par rapport au sommeil. La capacité à récupérer l’aidera à résister psychologiquement et physiquement. Elle lui offrira de maintenir toute son attention lors des futures épreuves.

En conclusion

Le rôle du sophrologue est donc de guider progressivement la personne vers une totale autonomie dans sa pratique de la sophrologie et, par là même, dans son quotidien et sa vie personnelle. L’objectif de la Sophrologie dans les compétitions sportives va au-delà de la préparation de l’événement sportif lui-même, c’est aussi une boîte à outils de techniques pour apprendre à «se dépasser », pour aller au-delà de ce que l’on pense possible.