Retrouver la joie de vivre après 60 ans

Virginie Cotreau

07 mars, 2024

Hypnothérapie

Quel sens donner à sa vie aprés 60 ans

 A 60 ans, il est important d'identifier ce qui vous permet d'exister, de se sentir vivre. Souvent, à l'âge de la retraite, il est conseillé de se trouver un projet de vie, de réfléchir à ses centres d'intérêt, de se trouver des hobbies, seul ou en couple. Le meilleur moyen pour se faire une vie sociale active, c’est de garder des activités hors de la maison. Les clubs de loisirs, qu’il s’agisse de sport, de musique, de clubs de lecture ou d’art, permettent de se faire des amis à travers ses hobbies. Une très belle façon d’entretenir une vie sociale active et variée !
N’hésitez pas à vous renseigner sur les activités proposées dans votre commune. Il existe des clubs dédiés aux seniors, avec des séances de gym douce, ou des activités adaptés à tous les niveaux et tous les âges.
Le bénévolat est aussi une excellente façon pour les seniors de se faire des amis. C’est l’occasion de partager votre expérience et de faire profiter autrui de votre savoir-faire. C’est aussi une opportunité pour se faire de nouveaux amis.


La place de la famille

Avec l’éclatement familial, les enfants qui déménagent à l’autre bout du pays ou les petits enfants qui partent faire  leurs études, il est plus difficile qu’avant d’entretenir des relations familiales régulières. Quand, il y a quelques dizaines d’années, la cohabitation intergénérationnelle était commune, aujourd’hui les mœurs ont évolué et chacun a tendance à suivre son chemin. Cela ne veut pas dire qu’il faut couper les ponts !
Courrier, courriel, appel vidéo ou téléphonique, les moyens de communication se sont développés et permettent de se parler au quotidien. N’hésitez pas à appeler vos enfants, vos petits-enfants, ou à leur envoyer une lettre de temps en temps, cela leur fera plaisir d’avoir de vos nouvelles et de voir que vous souhaitez entretenir le lien.



Ouvrez-vous au monde extérieur

La plupart du temps, ce qui empêche certaines personnes de développer leur vie sociale, ce sont leurs propres complexes. Certains seniors acceptent mal de vieillir, ou de perdre en autonomie. Ils se renferment alors sur eux-mêmes et laissent peu de place aux relations, que ce soit avec leur famille ou leurs amis.
Ce repli engendre une solitude qui n’est pourtant pas une fatalité. Le vieillissement est un processus normal, qu’il faut prendre comme il vient et l’accepter, pour pouvoir vivre une retraite heureuse.
 Attention à ne pas vous couper de l’extérieur. Continuer à sortir, pour aller faire une course, aller au cinéma ou prendre part à des activités bénévoles, est aussi bon pour votre vie sociale que pour lutter contre la perte d’autonomie.
Sortir permet d’entretenir votre autonomie en marchant un peu, en prenant l’air frais, mais vous permet aussi de voir du monde, que ce soit dans la rue ou dans vos commerces de proximité. Même au comptoir de la boulangerie ou de la pharmacie, il est toujours agréable d’échanger quelques mots avec les commerçants de votre quartier !

 Une vie sociale active après 60 ans contribue à une retraite épanouie. Famille, amis, voisins, sont autant de personnes qui participent à votre quotidien et avec qui vous pouvez échanger de bons moments, alors n’hésitez pas à aller vers les autres !




Modifier votre schéma de penser 

Changer sa façon de voir les choses. De nombreuses personnes qui arrivent à la retraite sont perdues. Elles ont travaillé toute leur vie et n’ont pas pris de temps pour elle. Le fait de se retrouver avec le statut de « retraité » peut être compliqué.
Leur travail était légion et les loisirs ne faisaient pas partie de leur vocabulaire. Si durant votre enfance vous avez entendu « il faut travailler pour réussir », « ne reste pas sans rien faire » « tu n’as pas d’autre chose à faire qu’à lire ou bailler aux corneilles » votre inconscient à garder en mémoire ces phrases qui vous ont empêché de prendre du plaisir autrement que par une activité professionnelle.
La plupart des théories psychologiques considèrent que de nombreux problèmes personnels et relationnels ont leur source dans l'inconscient. C’est dans l'inconscient que sont stockées des centaines de milliers de données qui contrôlent une grande partie de nos existences.
Des diktats familiaux ou culturels, par exemple, peuvent avoir été tellement assimilés par l'inconscient qu'ils entrainent des « comportements appris » si intégrés qu'ils orientent nos choix de vie pendant des années sans que nous en soyons vraiment conscients


Le choix de l'hypnose pour retrouver la joie de vivre aprés 60 ans

La thérapie par l’hypnose vise à rendre accessible au sujet des ressources peu exploitées de son cerveau et à activer ses pouvoirs d’auto-guérison à l’aide de suggestions réalisées durant cet état modifié de conscience. L'hypnothérapeute invite donc l'inconscient du sujet à se défaire de ses idées nuisibles et à les remplacer par des idées plus justes ou qui correspondent mieux à ses valeurs.
En hypnose, la motivation du sujet est primordiale. Sans cette motivation, les suggestions mentales n’auront aucun effet.


L'hypnothérapeute à Talence

Si vous êtes à la recherche d'une hypnothérapeute à Talence prés de Bordeaux, je suis là pour vous aider. Je suis une hypnothérapeute qualifiée et  expérimentée spécialisée dans le traitement des problèmes liés au bien-être mental et émotionnel.
Je possède les connaissances et les compétences nécessaires pour vous accompagner tout au long de votre parcours thérapeutique. Que vous cherchiez à gérer votre stress et votre anxiété, à retrouver la joie de vivre aprés 60 ans, je personnalise vos séances pour répondre à vos besoins spécifiques.







Articles récents

Partager